Témoignages

François Artis : « Agréable de vivre dans une maison plus performante, plus respectueuse de l’environnement et qui fait faire des économies ! »

En juin 2018, François Artis a emménagé dans une maison en béton cellulaire à Vert-le-Petit (91) avec sa compagne et ses trois enfants. Cette maison de plain-pied avec combles aménageables de 170 m2 a été construite par Bâticonfort sur un terrain de 600 m2. Aujourd’hui, la famille ne regrette pas son ancienne maison en parpaings. Elle profite pleinement du confort thermique offert par les murs Ytong et se réjouit des économies d’énergie réalisées. François Artis revient pour nous sur ce projet mené main dans la main avec le constructeur de l’Essonne…

 

 

Comment avez-vous pris la décision de faire construire ?

François Artis : Nous avions déjà fait construire notre maison précédente, une maison familiale. C’était une bâtisse en parpaings classiques. Nous l’avons gardée pendant 7 ans mais avons décidé de la revendre pour acheter plus grand. Les premières recherches se sont faites dans l’ancien mais finalement rien ne nous plaisait. Et puis un jour, nous avons visité une maison construite par Bâticonfort en béton cellulaire et c’est ce qui a déclenché notre projet. Nous sommes allés voir ce constructeur qui était à Ris-Orangis et les choses se sont faites comme ça !

 

C’est Bâticonfort qui vous a convaincu de construire en béton cellulaire ?
François Artis :
Pas vraiment car nous sommes allés les voir en sachant qu’ils en étaient des spécialistes. Dès le premier rendez-vous, on nous a d’ailleurs tout de suite parlé du matériau et de la marque Ytong. C’est comme ça que le projet a démarré car nous avons été confortés par les performances énergétiques annoncées.

 

« Nous avions cette envie de monter en performance thermique »

 

Vous souhaitiez une maison plus performante que la précédente ?
François Artis :
Oui, le conseiller de Bâticonfort nous a expliqué que le rendement était beaucoup plus intéressant sur la partie énergétique avec le béton cellulaire. Dans notre ancienne maison, en hiver, nous avions du mal à chauffer, et en été, nous avions souvent trop chaud… ça ne nous convenait pas ! Nous avions cette envie de monter en performance thermique. Mais pas seulement car l’autre argument qui nous a séduit c’est la promesse d’avoir un air intérieur plus sain sans problème d’humidité.

 

Vous aviez donc trouvé le bon matériau, mais aussi le bon constructeur…
François Artis :
Lorsque nous avions fait construire notre ancienne maison, la gestion de notre projet avait été un peu compliquée. Et là, chez Bâticonfort, nous avons eu affaire à Christophe Lupette, le directeur commercial, la relation a, dès le début, été très bonne ! Il a vraiment assuré du début à la fin. Et sur la partie travaux, le conducteur de travaux était génial. Le moindre problème était tout de suite réglé. C’est d’ailleurs un constructeur que j’ai par la suite recommandé à un ami. Moi-même, si je devais refaire construire, je repasserais par lui sans problème. Toute l’équipe était très à l’écoute. A la moindre question, il suffisait que j’appelle le commercial ou le conducteur de travaux et j’avais une réponse dans la journée. Ils étaient très agréables et tout se passait sans stress.

 

 

« Nous avons été impressionnés par la phase maçonnerie »

 

Que diriez-vous de la période des travaux ?
François Artis :
Nous avons été sereins. On habitait juste à côté du chantier, nous nous y rendions donc très régulièrement. Nous avons pu nous rendre compte à quel point la pose du béton cellulaire était rapide. Nous avons été très impressionnés par cette phase maçonnerie. Pour avoir aussi assisté la construction de notre maison précédente, nous avons vraiment vu que c’était plus rapide et plus efficace avec le béton cellulaire. C’était aussi un chantier particulièrement propre, vraiment nickel ! De toute façon, avec Bâticonfort, le chantier était nettoyé tous les jours. Il n’y a pas eu une seule fois où j’ai eu quelque chose à dire. Il n’y a eu aucun souci sur le montage des murs en béton cellulaire. 

 

Dans cette nouvelle maison, comment gérez-vous les températures ?
François Artis :
Nous sommes équipés d’un chauffage au gaz avec une chaudière associée à un ballon thermodynamique. Dans notre ancienne maison, nous devions toujours mettre les radiateurs au maximum pendant l’hiver pour avoir une température agréable. Aujourd’hui, avec le béton cellulaire, nous avons un confort incroyable. Il fait toujours bon dans la maison. Et même lorsque l’hiver est un peu rude, on ne touche à rien, c’est réglé à 21° sans forcer, c’est impeccable ! 

 

« L’été, un effet de climatisation naturelle »

 

Durant l’été, comment vous sentez-vous avec le béton cellulaire ?
François Artis :
L’été, on sent de la fraîcheur, le matériau est vraiment isolant. Clairement, j’ai des amis qui habitent dans le même lotissement mais dans une maison en parpaings et ils n’ont pas les mêmes ressentis. Quand ils rentrent chez nous, eux-mêmes le disent, le béton cellulaire sera leur prochain achat ! Ils apprécient chez nous le fait de sentir la chaleur en hiver et la fraîcheur en été avec cet effet de climatisation naturelle. 

 

 

Avez-vous vu baisser votre facture énergétique ?
François Artis :
C’est difficile à dire précisément parce que la maison est très différente et que j’ai des équipements supplémentaires. J’ai fait construire une piscine et je la chauffe avec une pompe à chaleur qui forcément consomme de l’énergie. Mais même comme ça, je paye quasiment la même chose qu’avant tout en ayant une maison plus grande et des équipements en plus et donc des prestations en plus ! 

 

Le béton cellulaire, une solution à recommander ?
François Artis :
Si je devais refaire construire, c’est certain, je ferais pareil, je choisirais le béton cellulaire. Et mes amis, je leur parle naturellement du confort du béton cellulaire. Mais de toute façon, quand ils nous rendent visite, ils le constatent eux-mêmes ! On sent vraiment qu’on est dans une maison un peu plus haut-de-gamme. C’est lié au choix du matériau. C’est agréable d’être dans une maison plus performante, plus respectueuse de l’environnement avec des consommations d’énergie réduites.