Etanchéité à l’air : Ytong accompagne la construction de logements collectifs

Le saviez-vous ? Ytong a mis au point un référentiel qualité pour la maitrise de l’étanchéité à l’air des bâtiments collectifs réalisés en béton cellulaire. Un référentiel qui a obtenu l’agrément du Ministère de l’Ecologie, de l’Energie et du Développement !
Alors de quoi s’agit-il exactement ? Pour le savoir, nous nous sommes adressés à Arnaud Porte, Responsable technique chez Xella Thermopierre.

Obtenu en février 2012, cet agrément porte sur la démarche qualité qui permet d’assurer un suivi de chantier afin de garantir un niveau maximal d’étanchéité à l’air. Le niveau maximal d’étanchéité à l’air est fixé par la RT 2012. Pour les maisons individuelles, il est de 0.6 et pour les bâtiments collectifs, il est de 1. C’est cette dernière valeur qui nous intéresse puisqu’Ytong possède l’agrément pour le logement collectif.

Que représente cette valeur de 1 ?
Arnaud Porte, Responsable technique chez Xella Thermopierre, explique : "La valeur de 1, c’est 1 mètre cube d’air par heure et par mètre carré de surface froide. Cela signifie que pour une différence de pression donnée entre l’intérieur et l’extérieur de votre logement, vous devez avoir au maximum 1m3 de fuite d’air par m² de mur ou de toiture en une heure".
Le plus simple est encore de prendre un exemple concret !
« Si on prend un logement de 100 m2 de surface de murs + toiture au dernier niveau, cela représente 100 mètres cube/heure de fuites. C’est beaucoup ! Cela signifie que toutes les heures, une grande quantité d’air chauffé (ou frais l’été) s’échappe de votre appartement », poursuit Arnaud Porte.

L’agrément tourne autour de cette valeur maximale que l’on doit garantir en mettant en œuvre des dispositions qualitatives tout au long de la construction. En fait, il ne repose pas uniquement sur la mesure elle-même qui constitue une exigence règlementaire et qui est réalisée par des personnes habilitées… La mesure est en fait «le juge de paix », elle est réalisée en toute fin de chantier.
 Le rôle d’Ytong : inciter au progrès tout au long du chantier !
Ytong a défini un Plan Qualité précis qui se traduit par un engagement réciproque avec le maitre d’ouvrage et une assistance auprès de la maitrise d’œuvre et des entreprises. Le rôle d’Ytong, à travers cette démarche qualité et le référentiel associé, est de vérifier que tout soit mis en œuvre pour respecter les exigences concernant la perméabilité à l’air des bâtiments... Et ce, tout au long du chantier !

Etapes #1 : en amont du chantier

Signature d’engagement avec le maitre d’ouvrage, pour définir les modalités mises en œuvre, les responsabilités, la planification… Bref, tout ce qui entre dans le cadre d’une démarche qualité d’étanchéité à l’air : qui fait quoi, qui est responsable de quoi, que va-t-on faire, comment va-t-on suivre ce qu’on va faire et comment va-t-on corriger en cas d’écart.

Organisation d’une réunion de mise en application pour informer tous les acteurs du chantier, leur expliquer les objectifs que l’on souhaite atteindre, les dispositions qu’on va suivre et mettre en place, et leur rôle dans ce domaine. C’est la maitrise d’œuvre et le maitre d’ouvrage qui vont décider des responsabilités.

Formation des entreprises de maçonnerie qui vont intervenir car elles n’ont pas toutes les qualifications nécessaires concernant le protocole à suivre. De même qu’Ytong accompagnera l’entreprise de menuiserie pour être certain que les fenêtres soient bien positionnées sur les maçonneries.

Etapes #2 : pendant le chantier

- Tout au long du chantier, les experts Ytong procèdent à des vérifications ponctuelles lorsque les corps d’état secondaires ont effectué leur travail (par exemple le plâtrier, électricien, plombier…)

- A des moments précis, définis avec le maitre d’ouvrage et la maitrise d’œuvre, des prises de mesures sur des appartements, vont permettre de savoir si on se dirige vers la conformité. Le cas échéant, il faudra procéder à des actions correctives et vérifier qu’elles soient appliquées.

C’est ainsi qu’Ytong va s’assurer de la bonne mise en application de ses préconisations, dans le but d’assurer l’étanchéité à l’air des bâtiments et de leur permettre de respecter la règlementation. Arnaud Porte résume parfaitement le rôle d’Ytong, qui est de « faciliter la démarche. C’est aussi bien sûr de contrôler à différentes étapes, de faire des points de vérification et d’alerter les personnes selon les responsabilités sur les actions qu’elles doivent mener. »

Rappelons qu’Ytong est le seul industriel à avoir l’agrément ministériel pour la maitrise de l’étanchéité à l’air des logements collectifs. Un réel avantage qui lui permet…:
- d’élargir son réseau de partenaires à tous les corps d’état, et pas seulement aux entreprises de maçonneries
- de faire connaitre le système constructif en béton cellulaire Ytong et tous ses avantages
- d’être un interlocuteur privilégié et dédié avant et pendant la construction