Constructions du Golfe, partenaire Ytong Inside : le béton cellulaire testé et approuvé avec sa propre maison !

Dans la Morbihan (56) en Bretagne, un CMIste conseille le béton cellulaire en toute connaissance de cause ! En effet, le dirigeant de Constructions du Golfe, Philippe Fray, a fait le choix il y a deux ans, de tester le produit sur son projet personnel. Convaincu, il le propose désormais à ses clients en leur garantissant performances thermiques et solidité structurelle. Un véritable ambassadeur pour les solutions constructives Ytong !

En 2017, lorsque Philippe Fray a choisi le béton cellulaire pour faire construire sa maison, il avait un « objectif ambitieux. L’habitation devait atteindre les 20% en dessous du niveau de la RT 2012. Il fallait donc que je trouve un matériau qui soit performant et j’ai pris le meilleur ! » En respectant cette exigence thermique, le PLU de sa commune lui permettait de construire une maison avec 10% de surface en plus que ne prévoyait la règlementation. Aujourd’hui, il profite d’une belle maison de ville de 170 m² à laquelle il a ajouté un garage et un studio pour un ensemble total de 220 m².

Philippe Fray, Dirigeant de Constructions du Golfe
 

Convaincu par sa propre maison

Deux ans après s’être installé avec sa famille dans cette maison en béton cellulaire, Philippe Fray ne regrette pas son choix. « J’ai une super isolation qui apporte vraiment un confort exceptionnel. Et en terme d’énergie pour le chauffage, on ne consomme quasiment rien. L’activité humaine de la maison est presque suffisante ! J’avais prévu de mettre une cheminée, mais j’avoue que je me pose des questions… »
 


 

Une première mise en œuvre réussie

Faire réaliser sa propre maison a aussi été l’occasion de tester la pose des produits en béton cellulaire en vue de pouvoir en tirer des conclusions pour son activité professionnelle. Il avait opté pour le compact 20 Ytong, et pour la mise en œuvre, il a choisi une équipe qui avait déjà une connaissance du matériau. « L’entreprise qui a construit la maison en avait déjà monté plusieurs et le chantier s’est très bien passé. Niveau maçonnerie, les plans étaient plutôt simples et les ponts thermiques ont été bien traités. » Sa seule inquiétude a vite été balayée. « Elle concernait la fixation des menuiseries et j’ai finalement été très surpris. Avec des chevilles adaptées, l’ensemble tient parfaitement bien. Comme moi, le menuisier a trouvé que c’était un super matériau. »
 


 

Des chantiers faciles, propres et efficaces

Depuis cette première expérience réussie, Constructions du Golfe appréhende les chantiers en béton cellulaire avec sérénité. D’autant plus que le matériau garantit une vraie qualité de mise en œuvre dans une région à la météo souvent capricieuse. « En Bretagne, les variations sont importantes : il peut faire beau et chaud le matin et cela peut tourner très rapidement. Alors lorsque le maçon met de la colle, on est sûr que même avec la pluie, comme on est sur une surface plane et pleine, le bloc est bien collé sur le bloc d’en-dessous. Sur d’autres matériaux avec beaucoup de vide à l’intérieur, le collage peut être beaucoup plus délicat. » Philippe Fray apprécie aussi beaucoup la facilité de manipulation du bloc. « C’est quand même un plus d’avoir un matériau plus léger à porter. En plus, les blocs avec les poignées sont très pratiques à manipuler. » Et le béton cellulaire, c’est aussi une très grande liberté : « on peut quasiment tout faire avec. Il s’adapte à tout, on n’a aucune contrainte en terme d’architecture. C’est facile, un coup de scie et c’est découpé ! »

 


 

Un matériau à faire connaître

Dans le Morbihan, le béton cellulaire est encore parfois méconnu. « Il faut donc faire un peu de pédagogie, expliquer ses spécificités et ses atouts. » Bien que 70% des clients de l’entreprise sont aujourd’hui des propriétaires de résidences secondaires qui viennent principalement pour les beaux jours, « l’argument du confort de vie, de l’air sein dans les maisons et des qualités environnementales les séduit. » Et ce ne sont pas des promesses en l’air puisque Philippe Fray a le plaisir de constater que « ceux qui ont fait ce choix ne changeraient pour rien au monde ! »
Avec la future Réglementation Environnementale 2020, qui doit prochainement se substituer à l’actuelle RT 2012, le dirigeant de Constructions du Golfe espère que les exigences nouvelles en terme de performance des habitations va servir de prise de conscience sur l’importance de la maçonnerie dans les projets de maison individuelle. « Nous, les professionnels, savons l’importance de l’isolation et du confort thermique dans la maîtrise des consommations d’énergie. Il faut donc que cela se traduise par une réglementation plus exigeante qui favorisera les matériaux performants qui limitent l’empreinte carbone à la fois dans la fabrication, le transport et la mise en œuvre. Et en la matière, le béton cellulaire est très bien placé. »

 



 

Le conseil de Constructions du Golfe aux futurs propriétaires

Quel que soit le matériau choisi pour construire votre maison, Philippe Fray recommande aux futurs propriétaires qui veulent se lancer d’être particulièrement attentifs au choix du terrain. « C’est essentiel ! Cela implique de prendre des renseignements auprès d’un constructeur. Il s’agit de savoir si le terrain qu’ils souhaitent acquérir est adapté à ce qu’ils veulent faire, ainsi qu’aux règles d’urbanisme en vigueur. » Une fois cette vérification effectuée, le chantier doit se dérouler normalement : « Après, il faut évidemment lancer le projet avec un CMIste en qui ils ont confiance. Pour cela ne pas hésiter à se fier au bouche-à-oreille. La satisfaction est souvent un bon indicateur !  »