COP21 : Que dit l'accord de Paris ?

L’accord de Paris, signé le 12 décembre dans le cadre de la COP21 est qualifié d’historique. Il marque un tournant vers un nouveau monde, un engagement fort et une réelle prise de conscience. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Quels sont les enjeux d’un tel texte et les échéances ? On fait le point.

La signature de cet accord est restée longtemps incertaine. Personne n’osait se prononcer trop échaudés qu’ils étaient par l’échec de la conférence climat de Copenhague en 2009.
Pourtant, la COP21 qui s’est tenue à Paris à la fin de l’année s’est soldée par une victoire : la signature de l’accord de Paris le 12 décembre 2015.

Limiter le réchauffement climatique

Cet accord confirme l’objectif principal, dont on a beaucoup entendu parler : à savoir, maintenir le seuil d’augmentation de la température de la planète en dessous de 2 degrés. La terre ne cesse de se réchauffer à cause des gaz à effet de serre produits par l’homme, il est donc impératif d’agir maintenant.

Pour conserver les états insulaires, qui sont les plus menacés,  l’objectif est même de parvenir à limiter le réchauffement à 1,5 degré.

Les Etats présents ont démontré leur motivation et leur engagement tout au long de l’année 2015 en faisant parvenir leur contribution. Dans celles-ci, ils énoncent leurs actions pour diminuer la production de gaz à effet de serre et les moyens mobilisés pour y parvenir.

Le but : atteindre progressivement la neutralité de ces émissions dans la seconde partie du siècle et ainsi, se passer des énergies fossiles les plus polluantes.