Une maison d'architecte passive en Bretagne

Aujourd’hui, zoom sur une sublime réalisation d’architecte en Bretagne. Une maison passive contemporaine, aux lignes épurées, dont la construction a été confiée à l’entreprise Le Boullec Maçonnerie. Partenaire Ytong depuis plusieurs années, elle a choisi le béton cellulaire pour le mur mitoyen et nous explique pourquoi.

Située à Vannes, cette maison signée de l’architecte Thomas Fournel, d’une surface habitable de 220m2, séduit au premier coup d’œil. Ultra contemporaine, elle allie confort de vie, esthétique et fonctionnalité pour le plus grand bonheur de ses habitants.


Photo : Pacal Leopold / Architecte : Thomas Fournel

Une maison passive pour couler des jours heureux

Tous deux à la retraite, les propriétaires souhaitaient une maison passive, c’est à dire à haute performance thermique, qui ne nécessite ni chauffage ni climatisation. Pour se rassurer, ils ont tout de même fait installé un poêle à granules au cas où… Mais celui-ci ne leur a jamais servi ! Ils se sont vite rendu compte que la température intérieure était largement suffisante, entre 19 et 20 degrés toute l’année ! Comment toute maison passive qui se respecte, elle est équipée de larges baies vitrées triple vitrage, de panneaux solaires et d’une VMC double flux.

Un mur mitoyen en béton cellulaire… Oui mais pourquoi ?

L’entreprise Le Boullec Maçonnerie, basée à Plumergat, s’est occupée du terrassement, du gros œuvre ainsi que des réseaux. Mais ce n’est pas tout ! Elle a aussi réalisé l’escalier en béton en colimaçon autour d’un fut béton de 20 centimètres fabriqués sur place pour donner accès au sous-sol. A l’extérieur, l’entreprise a assuré la réalisation de la piscine, du dallage et du local piscine.

Cette maison contemporaine d’architecte a la particularité d’être mitoyenne d’un côté. Le mur mitoyen (50 m2) a été construit en blocs de béton cellulaire Ytong de 20 cm afin d’augmenter la capacité thermique.

Le résultat est très réussi pour cette maison haut de gamme et haute performance !

Photo : Pacal Leopold / Architecte : Thomas Fournel