Témoignage #MaMaisonYtong : « Je rêvais d’une maison saine et durable »

Paul est un passionné d’énergies renouvelables qui rêvait d’une maison durable… C’est donc tout naturellement qu’il s’est tourné vers le béton cellulaire Ytong. Aujourd’hui, il profite de sa maison bien isolée au quotidien, hiver comme été. Il s’y sent bien et ne regrette pas du tout son choix ! Récit.

Paul a 70 ans. Bavard, passionné, enthousiaste… Il est intarissable sur l’écologie en général, et sur les énergies renouvelables en particulier. Au départ, il avait l’envie de construire et de vivre dans un éco-quartier. Un quartier qui réduirait au maximum l’impact sur son environnement et favoriserait la qualité de vie. Et puis, il y eut la crise économique et la réalisation de ce rêve se révéla trop ambitieuse et laborieuse. Mais Paul n’en perdit pas sa volonté de construire durable !

Alors qu’il est propriétaire d’un appartement à Saintes (17), il décide de faire construire sa maison sur-mesure ! Des semaines de recherches et de comparatifs lui permettent de considérer le béton cellulaire Ytong comme le meilleur matériau capable de satisfaire toutes ses exigences. « Ce mode constructif était idéal pour mon projet…. Le béton cellulaire Ytong allait me permette de réaliser mon rêve de construction durable et saine » explique Paul, notre propriétaire heureux.
Le lieu de construction est tout trouvé : ce sera Jonzac ! Située au sud de la Charente-Maritime, la ville s’emploie, depuis près de  30 ans, à développer l’exploitation des sources d’énergies locales et renouvelables (biomasse et géothermie) A titre d’exemple, le réseau de chaleur de Jonzac est alimenté par deux chaudières bois d’une puissance de 3MW chacune.

Une fois le terrain trouvé et les plans bien étudiés, Paul fait appel à une entreprise de maçonnerie pour la construction de sa maison durable. Il choisit les blocs Ytong de 36,5 cm d’épaisseur qui présentent une très haute résistance thermique et permettent de se passer d’une isolation complémentaire. Les travaux commencent début 2013 et en janvier 2014, Paul peut s’installer dans sa maison flambant neuve !

D’une superficie de 77m2, elle possède deux chambres de 13 et 16m2, une salle de bain, un séjour avec cuisine ouverte. Les plans ont été longuement travaillés par Paul lui-même afin de permettre une communication visuelle sans rupture, dans chaque pièce. Le but ? Créer un ensemble très lumineux, aéré et fluide.

Le prochain défi de ce militant pour les énergies nouvelles infatigable ? Un jardin permettant l’autonomie alimentaire… Un beau projet en cohésion avec ses idéaux !