Ytong s’invite dans les cours du lycée pro Roger Deschaux

Alexandre Reynaud est professeur au Lycée professionnel Roger Deschaux de Sassenage, dans l’Isère. Il assure des cours des « Construction et réalisation » aux élèves de CAP Maçon et Bac Pro Technicien du bâtiment, organisation et réalisation du gros œuvre.
Convaincu des avantages du béton cellulaire Ytong, il propose à ses élèves de le manipuler pour mieux l’appréhender. Rencontre.


Béton cellulaire : entre curiosité et technicité


A l’occasion du mondial des métiers, auquel participaient les élèves du lycée Roger Deschaux, Alexandre Reynaud (leur professeur donc) avait une idée en tête : mettre en scène le béton cellulaire. Léger et très maniable, le béton cellulaire Ytong présentait de nombreux avantages : une logistique simplifiée et des démonstrations remarquées !
En effet, comme nous l’explique Alexandre, le béton cellulaire fait toujours son effet sur le public : « Les élèves ont bâti un ouvrage lors du Mondial des Métiers à Lyon et les blocs de béton cellulaires Ytong, blancs, attirent déjà l’attention. On le met en scène en demandant à un enfant de soulever un bloc ou à un jeune de le couper… Les gens sont surpris, ils ne s’attendent pas à cette légèreté ! Forcément, le public s’arrête pour voir ça et participe davantage ! ».

La relation entre Ytong et le lycée Roger Deschaux ne s’arrête pas au Mondial des Métiers ! Avant cet évènement, les élèves et leur professeur sont venus en visite au siège Xella France situé à Saint Savins et à l’usine, sur le même site. L’occasion de présenter les différents produits de la gamme, mais aussi de découvrir la fabrication de ces blocs aux propriétés remarquables.


Une villa Ytong pour s’entrainer


Autre fait marquant : les élèves du lycée construisent actuellement une villa à l’aide de blocs Ytong, ce qui permet aux élèves maçons de s’exercer à la mise en œuvre, mais elle sera aussi un excellent support pour les élèves charpentiers et ceux qui se consacrent aux finitions. « Pour ce type de projet, on utilise souvent des parpaings mais cette fois nous avons opté pour le béton cellulaire Ytong. C’est un matériau que j’apprécie à titre personnel, et cela correspondait à la demande de nos supérieurs d’arrêter de ne faire que du béton manufacturé, afin d’élargir les compétences et connaissances des élèves ». Autre argument qui a joué en faveur du béton cellulaire Ytong pour cette villa : « Le fait de permettre aux "finisseurs" (peintures, placo…) de travailler directement dessus sans contrainte », explique Alexandre Reynaud.


Construire sa maison avec Ytong


Le béton cellulaire Ytong… Alexandre Reynaud le connait bien ! Il a même construit sa maison grâce à ce matériau qui correspondait à ces attentes en termes d’isolation.
Sa maison, il l’a voulue économe et durable. Il a donc opté pour les blocs bioclimatiques 30 cm, après une étude approfondie des différentes structures possibles. Cet ancien chef de chantier connait bien son sujet et ne laisse rien au hasard ! Puit canadien, VMC double flux, exposition plein sud, chauffage au sol… Sa maison est truffée d’équipements pratiques permettant des économies d’énergie, dans un environnement agréable été comme hiver.