Eric Roiné, Batî’Tech : « Passionné par le béton cellulaire qui ne m’apporte que des satisfactions ! »

« Dire ce que l’on fait, et faire ce que l’on dit », telle est la devise d’Eric Roiné, dirigeant de la société Batî’Tech installée sur la commune de Saint-Grégoire en Ille-et-Vilaine. Depuis 8 ans, ce constructeur expert propose à ses clients des maisons performantes et durables en misant sur les qualités « uniques » du béton cellulaire. Partenaire engagé auprès de la marque Ytong, il se félicite de compter aujourd’hui 100 % de clients satisfaits !

« Sur la vie au quotidien dans notre maison, je peux vous assurer qu’on est enchanté. Je recommanderais, ce matériau et les services, dont j’ai bénéficiés, à tout le monde, c’est sûr et certain ! » Ces mots sont ceux de Catherine Poussin. Installée dans sa nouvelle maison depuis aout 2006, cette habitante de la petite commune de Betton (… la bien nommée !), tient à souligner « le travail et le suivi réalisés par Batî’Tech tout au long du chantier. » C’est d’ailleurs sur les recommandations de son dirigeant qu’elle a opté pour une maçonnerie en béton cellulaire Ytong.

Eric Roiné, dirigeant de Batî'Tech

Il faut dire qu’Eric Roiné le dit lui-même : « je suis passionné par ce produit qui ne m’apporte que des satisfactions ! » Pour ce dessinateur métreur en génie civil de métier, la rencontre avec le béton cellulaire ne doit rien au hasard. « J’ai lancé ma société au début du BBC en 2009 en misant sur ce secteur pour me démarquer. Je me suis alors intéressé à ce matériau qui était le plus performant du marché. Et c’est toujours le cas d’ailleurs... » Si ce choix lui a rapidement permis de faire ses premières ventes de maisons, son attachement prend ses racines beaucoup plus loin puisque son père travaillait lui-même pour une entreprise générale de construction et a utilisé du béton cellulaire « en carreaux de 15 cm à l’époque ». « C’est donc l’histoire qui se répète ! »

« On a divisé nos factures de chauffage par 4 ! »

Mais pour Batî’Tech, proposer des maisons en béton cellulaire, c’est d’abord un contrat de confiance passé avec les clients : privilégier la qualité, le respect du DTU (Document Technique Unifié, il est la synthèse des règles de l’art concernant les ouvrages) et le service avec des maçons parfaitement accompagnés et formés par les démonstrateurs Ytong.
 « Quand il est bien travaillé, ce matériau s’adapte parfaitement à la pose des menuiseries sans avoir à utiliser des bandes de redressement, sa mise en œuvre va très vite et une fois monté, c’est beau : ça attire toujours l’attention des voisins, sourit Eric Roiné. Mais surtout c’est un matériau massif qui, avec le collage vertical et horizontal à joints minces des blocs, contribue efficacement à la perméabilité à l’air de l’enveloppe et apporte la meilleure correction des ponts thermiques. Avec des blocs Ytong de 20 cm et 100 mm d’isolant derrière, on atteint assez facilement des consommations de -50 % d’énergie par rapport à des maçonneries traditionnelles. » Une promesse validée par sa cliente Catherine Poussin : « Après ce premier hiver, c’est vrai qu’on a vu une vraie différence comparé à notre maison précédente qui avait 30 ans. On a divisé nos factures de chauffage par 4 ! »

Mais l’entrepreneur enthousiaste reconnait aussi que les mentalités sont difficiles à faire évoluer et que face à la construction low cost, « qui représente 90% des entreprises en Ille-et-Vilaine », la concurrence est rude. Il faut donc se montrer convaincant auprès des clients. « Même si je m’adresse à toutes les catégories, mon cœur de cible est aujourd’hui principalement constitué de secundo-accédants qui privilégient la qualité et le confort, sans pour autant faire de gros compromis sur l’investissement. Car si on peut avoir un surcoût de 4% sur le prix total de la maison par rapport à des maçonneries de qualité ordinaire, j’explique aux clients qu’il faut raisonner en pouvoir d’achat. En analysant l’impact de ce surcoût sur un plan de financement sur 20 ans et en le comparant avec les économies de consommation établie par l’étude thermique, il est clair que ce type de maisons est très facile à amortir. »

Des maisons aux performances thermiques 100 % fiables

Eric Roiné assure d’ailleurs que le DPE (Diagnostic de performance énergétique) qu’il remet au moment de la livraison de la maison est fiable. « On annonce une performance : elle est tenue. En atteste les 100 % de clients satisfaits et les témoignages sur ma page Facebook. » Parmi ces clients, Julien Poulain a d’abord voulu se rendre compte par lui-même des qualités des solutions en béton cellulaire Ytong et du service proposé par Batî’Tech. « J’ai souhaité confirmé la bonne opinion que j’avais en allant voir deux maisons construites avec ces produits. Les propriétaires en étaient très contents et les maçons n’en disaient que du bien. Voilà comment j’ai été convaincus et je n’ai même pas cherché à faire autre chose ! » Il a donc fait construire dans le village de Melesse. Un chantier « très rapide » d’à peine 7 mois, achevé à la fin de l’année, et une maison livrée avec un joli nœud rouge ! Depuis, Julien Poulain ressent déjà les bénéfices de son investissement : « Je peux vous dire que malgré les températures qui ont atteint largement plus de 30 degrés ces derniers jours, il y a une sensation de fraicheur quand on entre dans la maison. Au thermomètre on a 22 degrés sans clim. On est vraiment bien dedans et le confort de vie est remarquable ! »

Un confort optimal que Batî’Tech revendique en affichant sur ses maisons des panneaux « Ici on construit le meilleur de la maison individuelle ». Eric Roiné, en partenaire Ytong convaincu, souhaite continuer à développer son entreprise, qui réalise déjà une dizaine de chantiers par an, et s’installer en ambassadeur du béton cellulaire… « et ça, ce n’est pas près de changer ! »

Réseaux partenaires