« Bien-être, liberté, économies… » les clients nordistes de notre partenaire LBD plébiscitent le béton cellulaire Ytong !

LBD est une entreprise de gros oeuvre située à Rinxent dans le Pas-de-Calais. Depuis 20 ans, son dirigeant, Lionel Brenel, accompagne et conseille ses clients dans le choix des matériaux. Pour les maisons cubiques, très en vogue actuellement, comme pour des constructions plus traditionnelles, 90% des projets sont réalisés en béton cellulaire Ytong. Les propriétaires sont unanimes pour décrire un sentiment de bien-être et de liberté…

Rapidité et simplicité de construction sont les arguments de Lionel Brenel pour vanter les avantages du béton cellulaire auprès de ses clients : « c’est un travail propre, on le coupe à la scie à ruban et on le colle. » En plus, « on n’interrompt pas le travail quand il pleut, on peut continuer à l’intérieur car les blocs Ytong sont étanches à l’eau. » Ce gain de temps, Franck Dhieux, propriétaire d’une maison construite par LBD, l’a constaté. « Pour la rapidité de la construction, il n’y a pas photo ! Le premier coup de pelle date du 20 novembre 2016 et on a réceptionné notre maison 7 mois plus tard, juin dernier. C’est pourtant une maison à étage et avec une dalle de béton qui a nécessité un temps de séchage. Le système de colle entre les blocs est très efficace. »

Construction de la maison de Franck Dhieux

« Nous avons des radiateurs électriques que nous n’allumons jamais ! »

Du côté des économies d’énergie, l’effet de la maçonnerie Ytong fait l’unanimité chez les clients de LBD. Franck Dhieux, pourtant tout récemment installé, a déjà eu les preuves des performances thermiques de sa maison de 102 m², orientée plein sud. « Cela nous change du tout au tout. On se couche le soir, on a 20°C avec le chauffage éteint. Et le lendemain matin, il fait 18,5°C. Il y a très peu de perte de température dans la nuit, c’est impressionnant. » Même constat d’une autre propriétaire, Marie-Camille Leuliette. Dans sa maison de 100 m² avec une grande baie vitrée : « nous avons des radiateurs électriques que nous n’allumons jamais. Notre poêle à pellets, seul, chauffe toute la surface et on arrive facilement à garder une température constante. Ce matin, on a allumé notre feu entre 7h et 9h30, et là il est 16h30 en plein mois de novembre, il fait encore 23,4°C dans la maison ! »

Lionel Brenel, gérant de la société LBD, partenaire Ytong

« Les économies sont énormes ! »

Une température constante sans allumer le chauffage permet de faire des économies très importantes. Pour Franck Dhieux, c’est « trop tôt encore pour le constater sur les factures, mais on voit bien que le chauffage ne se déclenche pas, on reste toujours aux alentours de 20°C. » Pour Marie-Camille Leuliette, installée dans sa maison depuis 2 ans, les économies sont déjà impressionnantes : « auparavant, nous habitions une maison de 120 m² et nous dépensions environ 3000 euros en gaz et électricité pour l’année. Avec notre nouvelle maison, les économies sont énormes. Nous avons fait entrer un stock de sacs de pellets et nous sommes à 274 euros pour l’année. »

Marie-Camille Leuliette se félicite des économies obtenues grâce à sa maison en béton cellulaire Ytong

« Notre carrelage n’est jamais froid »

Bien-être, confort de vie, mais aussi liberté de jouir d’une maison saine. Chez Franck Dhieux, « il n’y a pas d’humidité dans la maison ». Et quand il se rend dans son garage, où il n’y a pourtant pas d’isolation intérieure, « on touche directement le mur Ytong et je peux vous dire que ce n’est pas un matériau froid comme un parpaing de ciment. » Même constat enthousiaste de la famille Leuliette, qui ne déplore « aucun souci d’humidité, même dans la salle de bain ». Marie-Camille apprécie particulièrement ce carrelage qui « n’est jamais froid, une sensation très agréable ! »
Lionel Brenel en est témoin maison après maison : « le béton cellulaire est un matériau qui est sain, qui s’autorégule au niveau thermique. C’est toujours la satisfaction. Tous les clients sont étonnés de leur facture de chauffage. » Et s’il faut encore les convaincre, il y a toujours les chiffres : « dans notre région, par rapport à du parpaing ou à de la terre cuite, les murs Ytong font gagner 3 degrés. Alors quand on sait qu’un degré c’est 100 euros, ça fait 300 euros d’économie de chauffage sur l’année. Calculez combien ça fait sur 50 ans ! »

Maison cubique LBD

« C’est un bon investissement »

Dernier aspect, donc, le prix. Et les clients apprécient le rapport qualité-prix du béton cellulaire Ytong. Franck Dhieux n’a pas besoin de faire de grands calculs pour reconnaitre qu’il s’y retrouve financièrement : « on sait qu’on va s’y retrouver au niveau des frais de chauffage, on avait du mal à y croire mais maintenant c’est une réalité. » Et Marie-Camille Leuliette d’ajouter, « c’est un bon investissement amorti par nos économies de chauffage. De toute façon, c’est une maison dans laquelle on se voit vivre très longtemps ! »